Dès les premières secondes d’Uncharted, Nathan Drake annonce clairement sa filiation avec l’explorateur anglais Francis Drake. Relativement peu connu du grand public, il est pourtant l’un des plus grands navigateurs du 16ème siècle.

Francis Drake naît en Angleterre en 1544, quelques années avant la Prayer Book Rebellion qui pousse sa famille à fuir vers le Kent. À 12 ans, il fait ses premiers pas dans le domaine maritime, en apprenant le cabotage auprès de l’un de ses voisins. Il lui faudra attendre l’âge de 23 ans pour effectuer son premier voyage vers l’Afrique puis l’Amérique pour y vendre des esclaves.

En 1568, lors de sa seconde navigation, son navire est enfermé par les Espagnols. Animé par un esprit de vengeance, il lance en 1572 un raid dans l’isthme du Panama, dont il ressort un peu abîmé, mais victorieux. Ce qui lui vaudra d’être repéré par la Reine Elisabeth, qui lui ordonne de monter en 1577 une expédition contre les Espagnols en Amérique du Sud. Ce voyage militaire l’amènera à réaliser la deuxième circumnavigation de l’Histoire. Seul son navire, le Golden Hind, sera de retour à Plymouth, trois ans plus tard.

Trajet de la circumnaviguation Francis Drake, entre 1577 et 1580

Adoubé, il reçoit les armoiries de la Reine elle-même, dans lesquelles figurent la locution latine Sic Parvis Magna (la grandeur vient des débuts modestes), devise gravée sur la bague portée par Nathan Drake tout au long du jeu. Il se lance ensuite dans une carrière politique en devenant en 1581 maire de Plymouth puis membre du Parlement. Une tentative de vie bien rangée qui prend fin en 1585, lorsque la guerre éclate avec l’Espagne ; et Drake doit alors reprendre la mer pour mener de nouveaux raids en Amérique du Sud. Ses succès seront nombreux ; il parviendra même à repousser en 1588 l’Invincible Armada lors de sa tentative d’invasion de l’Angleterre.

Golden Hind – Paul Garnett, 1579

À partir de 1589, il monte plusieurs expéditions visant à entériner la victoire contre les Espagnols, mais les choses vont se montrer plus difficiles que prévues. Malgré quelques succès ça et là, il subit d’énormes pertes près de La Corogne, échoue à reconquérir le Portugal, et se prend une déculottée au Panama. Malheureusement, ce sera sa dernière occasion de combattre, puisqu’il meurt en 1596 d’une dysenterie. Pas terrible comme mort pour achever une vie d’aventures. Paré de son armure complète, il est placé dans un cercueil en plomb et jeté à la mer.

Si vous passez par l’Angleterre et que vous voulez partir sur ses traces, deux statues de Drake ont été érigée dans les villes de Tavistock et Plymouth.

Statue de Sir Francis Drake à Plymouth, Angleterre

Par ailleurs, deux répliques de son navire, le Golden Hind, ont été réalisées. La première se trouve à Londres, le long de la Tamise ; la seconde se trouve dans le port de Brixham.

Réplique du Golden Hind à Londres, Angleterre

D’autres oeuvres sur le sujet :

Laisser un commentaire