Cet article s’adresse avant tout à mes camarades d’improvisation théâtrale, qu’ils soient élèves ou enseignants. En octobre 2014, alors que je commençais à peine ma seconde année d’improvisation, j’avais derrière moi autant d’expérience artistique qu’un céleri rave. C’est à ce moment-là qu’on m’a proposé d’animer un atelier en école primaire. Passé le sentiment d’excitation teinté de panique totale, une chose était sûre : j’avais du pain sur la planche avant de me lancer. Mon premier réflexe : acheter des livres pour m’aider dans la préparation des séances. Années après années, ma bibliothèque s’est enrichie ; en voici une partie.

Impro : Improvisation & Théâtre – Keith Johnstone

Mon tout premier ! Réédition de son livre paru en 1979 (et évidemment toujours d’actualité), Impro présente la méthode et les concepts d’improvisation utilisés par Keith Johnstone pour stimuler la créativité de ses comédiens : status, spontanéité, compétences narratives, masque, transe, etc. Au fil de ses notes, il présente également quelques exercices utiles pour travailler différentes notions.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Keith Johnstone est un pionnier de l’improvisation au Canada. Il est principalement connu pour avoir développé le theatersports, un concept de spectacle improvisé axé autour de la compétition entre joueurs, qui a donné naissance à des formats aujourd’hui célèbres : le match, le catch, le fight, etc.

Néanmoins, je vous conseille de ne pas le prendre comme un guide, mais plutôt comme un recueil de réflexions pour prendre du recul sur votre propre pratique théâtrale. Bien entendu, il peut être une source d’inspiration d’exercices si vous enseignez l’improvisation.

Impro : improvisation & théâtre, de Keith Johnstone – Éd. Ipanema – 304 pages – 19,90€

Manuel d’Improvisation Théâtrale – Christophe Tournier

C’est après une visite inopinée à Dialogues Théâtre à Lille (que je vous recommande au passage), que je suis ressorti avec ce livre. Ne vous fiez pas à sa couverture très très 2003 (son année de sortie) ; c’est une référence. Il est très complet, et vraiment intéressant à lire, que vous soyez comédien ou enseignant. La première partie décrit les dix principes de l’improvisation : accepter, écouter, percuter, animer, construire, jouer le jeu, préparer, innover, s’amuser et oser. La deuxième partie explique comment mettre en pratique ces principes, et sous quelles formes se mettre en scène. Le reste du manuel est un recueil de 100 exercices, classés selon le principe que vous souhaitez travailler. Et il y a un petit chapitre sur l’Histoire de l’improvisation à la fin, en bonus !

Pour moi, c’est vraiment un must have. Je me replonge toujours dedans quand j’ai envie de travailler une thématique précise en atelier, et que je cherche des exercices et des jeux adaptés au groupe que j’encadre. Et, rien que pour la découverte du onzième principe de l’improvisation (dont je vous laisse la surprise), le livre de Christophe Tournier vaut le détour.

Manuel d’improvisation théâtrale, de Christophe Tournier – Éd. de l’eau vive – 250 pages – 21,00€

Improconcept – Julien Gigault

De (très) loin mon préféré. J’ai toujours considéré l’improvisation comme une science, autant qu’un art scénique. Je réfléchis souvent à de nouvelles manières de repousser mes propres limites, et comment je peux aider mes élèves à étendre leurs zones de confort. Improconcept m’a vraiment beaucoup aidé, puisqu’il ouvre des pistes de réflexion et des perspectives pour repenser sans cesse la pratique de l’improvisation théâtrale. Certes, après en avoir discuté avec quelques personnes, Julien Gigault va assez loin dans certains concepts, mais je pense que l’intellectualisation reste une dimension importante de toute pratique – facultative, certes, mais à mon sens nécessaire.

Passé cela, la majorité du livre est un recueil d’exercices et d’outils pour créer ses propres jeux ; il est donc aussi utile pour les comédiens que pour les formateurs. Son truc le plus fou ? Un tableau des notions à explorer en improvisation théâtrale, qui prend la même forme qu’un tableau périodique des éléments. Une science, vous disais-je.

Improconcept, de Julien Gigault – Éd. Book On Demand – 124 pages – 18,00€

Improv ABC – Ben Noble

Bon. On ne va pas se mentir, j’ai totalement acheté ce livre pour son titre. Je n’ai pas su résister quand j’ai lu The A-Z Guide to Kicking Butt At ImprovisationEt ce fut une très belle surprise !

Avant toute chose, il est drôle et bien écrit. J’aime beaucoup la manière dont il est construit : l’auteur énonce l’alphabet avec à chaque lettre, un mot correspondant à une notion d’improvisation, et des conseils associés : personnages, entraînement, jeu, public, metteur en scène… Du coup, c’est un bon livre de chevet ou de toilettes : vous pouvez lire une (ou quatre) lettres de temps à autre. Les conseils y sont vraiment utiles, et prêtent à réflexion.

En résumé, si vous voulez avoir entre les mains quelque chose qui se lit facilement, rapidement, et qui vous apprend des notions tout en faisant preuve d’humour, Improv ABC est fait pour vous. Quel que soit votre niveau ou votre type de pratique de l’improvisation.

Improv ABC, de Ben Noble – Éd. CreateSpace – 19,62€

J’aurais aimé vous en conseiller un cinquième, mais je n’ai pas été plus loin que la préface. Il s’agit d’Improv Handbook de Tom Salinski, paru en 2013. Il a l’air d’être l’équivalent anglais du Manuel d’improvisation théâtrale de Christophe Tournier, mais semble encore plus complet et plus poussé – d’où l’appellation de guide ultime, a priori. J’en parlerai ici quand j’aurai achevé ses 448 pages. Sur ce, je vous souhaite de bonnes lectures, et de belles découvertes. Et n’hésitez pas à me donner vos impressions, j’ai bien envie de savoir ce que vous avez pensé de tout ça !

Laisser un commentaire