Ça fait pas mal de temps que je voulais écrire un épisode d’HistoryBoard sur Red Dead Redemption, qui fait partie de mes jeux favoris. C’est désormais chose faite !

Bon, je ne vous cache pas que cet épisode, je l’ai repoussé plusieurs fois. A vrai dire, depuis le début de la chronique, je redoutais le moment où j’arriverai aux jeux qui me tiennent à coeur. Parce que Red Dead Redemption est dans ma catégorie « pépite de la PS3 ». Mais c’était sans compter l’argumentaire très convainquant d’Eliness, je cite :

[quote]"Kekow, fais-le !"[/quote]

Elle est très persuasive. Nous y sommes donc : un épisode consacré à Rouge Mort Rédemption.

J’ai mis quelques temps à trouver sous quel angle traiter le sujet. A la base, j’étais parti sur un traitement « classique », en suivant l’histoire du jeu et en faisant des apartés ponctuels, mais cela donnait une structure à l’épisode que nous qualifierons de… chaotique.

Et, le mois dernier, je suis tombé sur un article du magazine JV (que je vous recommande fortement au passage), qui analyse la fin mythique du jeu et de ce qu’elle transmettait. C’est avec cet article que je me suis rendu compte que l’ensemble du contexte historique du jeu pouvait se résumer à la cinématique d’introduction, et en particulier la séquence des crédits dans le train, dans laquelle John Marston écoute les conversations autour de lui, qui sont totalement éloquentes de l’ambiance économique, politique et même religieuse de l’époque. Et surtout, de comment on en est arrivé là, dans cet Ouest Américain, avec ce personnage. Et le point de départ était forcément l’après Guerre de Sécession, avec la Reconstruction du Sud et l’industrialisation des États-Unis, et tout ce que tout ça a engendré.

Voilà, c’est tout pour moi, bonsoir. Si cet épisode t’a plu, pense à le partager sur le monde magique du web !


Si l’article de JV sur Red Dead Redemption vous intéresse, il est dans le #29 du mois d’avril 2016.

Laisser un commentaire